$6 millions supplémentaires de la Norvège pour soutenir une éducation de qualité pour tous dans le Grand sud

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT
Ambassade de Norvège
UNICEF
BIT
PAM


Antananarivo, 29 novembre 2018

Le Gouvernement de la Norvège entame ce jour une nouvelle phase de son partenariat avec les Nations Unies à Madagascar, visant à améliorer l’offre éducative dans les écoles primaires publiques à destination des enfants des régions d’Androy, Anosy et Atsimo Andrefana. Le Programme conjoint, à hauteur de plus de $6 millions, sera mis en oeuvre pour 2019 en étroite collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Bureau international du travail (BIT) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Les trois régions bénéficiaires de ce Programme sont parmi les plus vulnérables du pays, accusant des taux de scolarisation et de rétention au primaire sensiblement inférieurs à la moyenne nationale, et des populations importantes d’enfants non scolarisés. Pour permettre que tous les enfants de ces régions, et particulièrement ceux des familles les plus vulnérables, puissent bénéficier d’une éducation inclusive et de qualité, ce Programme adopte une approche collaborative en mobilisant les appuis de plusieurs agences du Système des Nations Unies.

Les financements norvégiens depuis 2015 ont permis l’accès, la qualité et le renforcement institutionnel. « Nous remercions le Gouvernement de la Norvège pour son soutien continu a l’éducation à Madagascar. C’est un exemple de partenariat louable pour assurer que chaque enfant bénéficie d’une éducation de qualité », a déclaré le Représentant de l’UNICEF à Madagascar, Monsieur Michel Saint-Lot, qui, par la même occasion, a appelé à une mobilisation
de tous.

« L’éducation est l’une des plus importantes priorités de la coopération internationale du gouvernement Norvégien. Elle constitue environ 80% de notre fonds de développement ici à Madagascar. Je suis très content de pouvoir continuer le partenariat avec les Nations-Unies, sous les auspices de l’UNICEF, et ainsi aider Madagascar à atteindre l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4) qui est l’éducation inclusive et de qualité », a souligné Johan Meyer, Chef de Bureau de l’Ambassade de Norvège à Madagascar.

Le Programme conjoint « Education pour tous à Madagascar » renforcera les acquis du programme précédent, qui a contribué entre 2015 et 2018 à la construction de plus de 128 salles de classe, à la réinsertion de 24 000 enfants dans les Ecoles primaires Publiques (EPPs), à la distribution de repas chauds pour 70 000 enfants; à la dotation de nouveaux supports et des outils pédagogiques à 9600 enseignants des EPP, et à leur formation en pédagogie et matériels didactiques et enfin, la dotation de 16 000 EPP d’au moins un manuel en Malagasy pour 2 élèves.