5 millions USD pour les réponses humanitaires



COMMUNIQUE DE PRESSE


Antananarivo, 21 février 2019


Le Fonds Central de Réponses aux Urgences des Nations Unies (CERF), géré par l’UNOCHA, vient de débloquer 5 millions USD pour aider la population malgache face aux différentes situations d’urgence humanitaire qui ont affecté le pays depuis le dernier trimestre de 2018.

Cette enveloppe a été répartie en deux parties, dont 1 million USD alloué à la réponse contre la rougeole et 4 millions USD destinés à la réponse aux effets de la sècheresse dans le sud, suite à l’Appel Eclair lancé par le Gouvernement, conjointement avec l’Equipe Humanitaire Pays.

Le Système des Nations Unies (SNU) félicite les actions du Gouvernement, sous le leadership du Président de la République, dans la réponse à l’épidémie de rougeole qui a affecté le pays depuis octobre 2018, atteignant son pic en décembre 2018. L’allocation de 1 million USD a complété les besoins en vaccins pour les campagnes de vaccination en cours et a contribué au coût opérationnel de ces campagnes. Un gap financier reste à couvrir pour les coûts opérationnels. Les agences du SNU, à savoir OMS et UNICEF, contribuent activement à ces campagnes, ensemble avec les autres partenaires nationaux et internationaux.

Pour les réponses aux effets de la sècheresse dans le Grand sud, particulièrement à Beloha et Ampanihy, qui sont les districts priorisés par l’Appel Eclair, les agences du SNU, à savoir : FAO, OMS, PAM, PNUD, UNFPA et UNICEF, contribuent activement à la réponse multisectorielle, sous le leadership de gouvernement, en collaboration avec les acteurs humanitaires. Ces réponses ciblent 460.000 personnes, dont 100.000 enfants âgés de moins de 5 ans et couvrent différents domaines tels l’agriculture, l’éducation, l’eau/hygiène/assainissement, la protection, la nutrition, la santé et la sécurité alimentaire.

A titre de rappel, le fonds CERF a alloué 1 million USD en octobre 2018 pour des actions précoces qui consistent à prévenir une épidémie de peste, ce qui a contribué à la mitigation de cette épidémie pendant la saison en cours.

Le Système des Nations Unies réitère son engagement à travailler avec les autorités nationales et les autres acteurs pour la prévention et la réponse aux situations d’urgence humanitaire, remercie tous les partenaires pour leurs contributions et encourage l’implication de tous pour combler les besoins non-couverts restants.