Enquête nationale sur la situation socio-démographique des ménages (MICS) : les indicateurs restent faibles pour Madagascar

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT


Antananarivo - 2 juillet 2019

La situation socio démographique des ménages reste précaire à Madagascar. C’est le premier constat des résultats de l’Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples ou Multiple Indicators Cluster Survey (MICS) présentée officiellement ce jour à l’hôtel Colbert.

À l’issue de trois mois et demi de travaux de collecte de données sur terrain (mi-Août à fin Novembre 2018) réalisés par 180 personnes (enquêteurs et chefs d’équipe), les principaux résultats sur les domaines thématiques et sur les conditions de vie des ménages sont révélateurs :

- Dans le domaine de la santé, sur 1 000 naissances vivantes, 21 au cours de leur premier mois de vie ; 40 décèdent avant leur premier anniversaire ; et 59 décèdent avant d’atteindre leur 5ème anniversaire.

- En matière de nutrition, un enfant de moins de 5 ans sur deux souffre d’un retard de croissance qui se manifeste par une taille trop faible par rapport à son âge.

- Quant à l’éducation, on note qu’un enfant âgé de 6 à 10 ans sur cinq et un enfant âgé de 11 à 14 ans sur trois ne sont pas scolarisés. Par ailleurs, un enfant âgé de 5 à 17 ans sur deux est déjà engagé dans un travail quelconque.

- La moitié de la population n’a pas encore accès à une source d’eau de boisson améliorée et que deux individus sur cinq pratiquent encore la défécation en plein air.

Sur la base des résultats de cette enquête, beaucoup restent à faire pour Madagascar dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) en général et des objectifs spécifiques nationaux en particulier.

Pour rappel, cette enquête quinquennale a été initiée en août 2018 par l’INSTAT dans le cadre du programme mondial des enquêtes MICS avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, de la Banque Mondiale et de l’Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID), sous la supervision du Comité de pilotage et enfin en étroite collaboration avec le Comité Technique mis en place à cet effet.

Cette enquête est conçue principalement pour estimer les principaux indicateurs utilisés pour évaluer la situation actuelle de la population, en particulier les enfants et les femmes. En outre, elle permet de fournir des indicateurs nécessaires pour mesurer l’atteinte des (ODD) et pour servir de référence à l’élaboration du Plan Emergence Madagascar avec les politiques sectorielles qui en découleront.

« Je suis fier de ce travail conjoint avec les partenaires pour la mise en œuvre de cette enquête qui va combler le vide dans le domaine de la statistique à Madagascar. Je suis content de confirmer que c’est une enquête de très bonne qualité et j’encourage tout le monde à utiliser ces résultats », a expliqué dans son discours Mark Hereward, Directeur Associé aux Données et aux Analyses au siège de l’UNICEF.

Les résultats de cette enquête seront mis à la disposition des utilisateurs à travers les sites de l’INSTAT et de l’UNICEF. L’évènement de ce jour a été placé sous le haut patronage de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances.