Face au changement climatique, renforcer les capacités d’adaptation et de résilience des communautés rurales à Madagascar

 

Antsirabe, le 27 janvier 2017

Afin de réduire la vulnérabilité des populations face aux effets néfastes et pervers du changement climatique et des phénomènes météorologiques, le PNUD a procédé au lancement à Antsirabe du projet « Amélioration des capacités d’adaptation et de résilience face au changement climatique dans les communautés rurales à Analamanga, Atsinanana, Androy, Anosy et Atsimo Andrefana ».

Etalé sur cinq (5) ans avec un financement d’environ cinq (5) millions de dollars, ce projet a pour objectif de lever les barrières identifiées dans les zones ciblées à savoir la pression anthropique sur les ressources naturelles, le manque de ressources financières et techniques, la difficulté d’accès aux crédits, intrants, et infrastructures d’eau et assainissement, manque d’informations agro-météorologiques et climatiques, le manque de sensibilisation des décideurs et de coordination entre secteurs les plus affectés.

Afin de relever ces défis, les activités du projet seront centrées autour de la réalisation des trois (3) produits suivants :

- La mise en place des bases institutionnelles, structurelles et techniques nécessaires à la diffusion et à l’appropriation de mesures et technologies d’adaptation ;

- La collecte et la production d’informations climatiques et météorologiques fiables afin de permettre une prise de décision éclairée vis-à-vis des conditions climatiques et météorologiques ;

- Le transfert des mesures, options et technologies d’adaptation nécessaires aux communautés vulnérables des communes sélectionnées.

« Surmonter les catastrophes climatiques comme les cyclones, les inondations ou encore la sècheresse ne doit pas être une option mais une nécessité si on veut faire face à l’extrême pauvreté et permettre au peuple malagasy de vivre dignement. La réponse proposée par le PNUD sur requête expresse du Gouvernement et ce, en partenariat avec les communautés et les autorités régionales et locales a été la formulation de ce projet que nous lançons ce jour.» a précisé Marie DIMOND, Représentante résidente adjointe du PNUD, lors de la cérémonie de lancement regroupant l’Unicef, les représentants du Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forets (MEEF) ainsi que des partenaires gouvernementaux, techniques et financiers.

Il convient de souligner que le projet « Amélioration des capacités d’adaptation et de résilience face au changement climatique dans les communautés rurales à Analamanga, Atsinanana, Androy, Anosy et Atsimo Andrefana » est une des illustrations du positionnement du PNUD pour 2017 qui est la focalisation des efforts financiers et techniques dans le relèvement et la résilience des populations afin de rompre le cycle de vulnérabilité à Madagascar.

*****

Point focal information :
Ramatoulaye MOUSSA MAZOU – Chargée de communication PNUD Madagascar
e-mail : ramatoulaye.moussa@undp.org
Tel : +261 32 23 467 93