Fin de la mission de l’Equipe UNDAC à Madagascar dans le cadre de la réponse au cyclone Enawo



Antananarivo, 24 mars 2017

Aujourd’hui prend fin la mission de l’Equipe de coordination et d'évaluation des désastres des Nations Unies (United Nations Disaster Assessment and Coordination, UNDAC), composée de dix experts et techniciens déployés à Madagascar depuis le 7 mars dans le cadre de la réponse au cyclone Enawo, suite à la demande du gouvernement malagasy.  

Depuis son arrivée, l’équipe UNDAC a appuyé le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC), dans la coordination des évaluations et de la réponse initiale, la gestion de l’information et le rapportage. Outre la mise en place d’un Centre de coordination des opérations in situ (OSOCC) dans les locaux du BNGRC à Antananarivo, l’équipe UNDAC a appuyé l’établissement des sous-OSOCC à Antalaha et Maroantsetra afin coordonner les evaluations de besoins et reponses dans ces deux districts, les plus touchés par le cyclone, du 12 au 22 mars 2017. L’Equipe UNDAC a appuyé les autorités locales et le BNGRC en renforçant la coordination, la gestion de l’information, la cartographie et le rapportage.

Les experts en cartographie de « Map Action » (une ONG internationale fournissant des plans et d’autres services informatiques pour aider les organisations humanitaires sur le terrain) ayant fait partie de l’équipe UNDAC ont produit plusieurs cartes utilisées par le BNGRC et les équipes de terrain, notamment des cartes de référence, des cartes démographiques et des cartes montrant la situation des inondations ; ces cartes ont été mises à jour régulièrement avec les données d’impact collectées par le BNGRC au niveau des Fokontany.  

Les efforts conjugués de l’équipe UNDAC et de l'Equipe humanitaire de pays (HCT) ont abouti, le 23 mars 2017, au lancement du « Flash Appeal » à l’endroit de la communauté internationale, suite à la déclaration de l’état de sinistre faite par le Gouvernement.  

Le Système des Nations Unies à Madagascar manifeste sa reconnaissance envers l'équipe de l’UNDAC déployée à Madagascar et la remercie de son soutien au Pays face au dégats causé par le  passage de cyclone Enawo

*****

À PROPOS DE L'UNDAC

L’Equipe de coordination et d'évaluation des désastres de l'ONU (United Nations Disaster Assessment and Coordination, UNDAC) est la composante du système international qui gère les premières phases de réponse aux grands désastres, notamment à travers la mise en place de réponses coordonnées des équipes de protection civile et des premiers diagnostics.

Cet instrument, qui fait partie du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (UNOCHA) a été créé en 1993 dans le but d’aider les Nations Unies et les gouvernements des pays touchés par une catastrophe pendant la première phase d'une urgence. L'UNDAC contribue également à la coordination des secours internationaux entrant au niveau national et/ou sur le site de l'urgence.

Les équipes UNDAC peuvent être déployées à court terme (12-48 heures) partout dans le monde. Elles sont mises gratuitement à la disposition du pays touché par la catastrophe et sont déployées à la demande du Coordonnateur résident ou du Coordonnateur humanitaire des Nations Unies et/ou du Gouvernement concerné.

L'évaluation, la coordination et la gestion de l'information sont les mandats fondamentaux de l'UNDAC dans le cadre d'une mission d'intervention d'urgence. Plus précisément, en réponse aux tremblements de terre, les équipes de l'UNDAC ont mis en place et gèrent le Centre de coordination des opérations sur place (OSOCC) pour aider à coordonner les équipes internationales de recherche et de sauvetage urbains (USAR) répondant à la catastrophe. Ce concept a été fortement approuvé par la résolution 57/150 de l'Assemblée générale des Nations Unies, en date du 16 décembre 2002, intitulée « Renforcer l'efficacité et la coordination de l'aide internationale en matière de recherche et de sauvetage urbains ».