Journée mondiale de la santé 2016

Antananarivo, 7 avril 2016

Marche rapide, match de basket, zumba : tous les participants à la célébration officielle de la Journée mondiale de la santé de ce 7 avril 2016 auront pratiqué du sport, sous le lead du Ministre de la Santé Publique. Le dynamisme et l’énergie auront été au rendez-vous, et le message du Ministère de la Santé Publique et de ses partenaires en faveur de la pratique quotidienne de l’exercice physique pour la prévention du diabète, entendu et acquis.

Par ailleurs, la population a pu bénéficier de services gratuits de santé oculaire, de dépistage de l’hypertension artérielle et de dépistage du diabète, ainsi que de conseils pour la prévention de la maladie, et essentiellement du diabète de type 2, qui représente 90% des diabètes dans le monde : pratiquer quotidiennement, au moins 30 minutes d’exercice physique d’intensité modérée ; avoir un régime alimentaire sain composé de 3 à 5 fruits et légumes par jour ; réduire l’apport en sucre et en graisses saturées ; et arrêter le tabac, car la cigarette augmente le risque de maladie cardio-vasculaire.

Lors de son allocution, le Ministre de la Santé Publique, Pr Lalatiana Andriamanarivo, a rappelé que Madagascar compterait près de 900 000 personnes atteintes de diabète. Avec le coût engendré pour leur prise en charge, la prévention constituerait ainsi le meilleur moyen pour lutter contre cette maladie.

Dans son discours, la Représentante de l’OMS, Pr Charlotte Faty Ndiaye, a également rappelé l’importance de la détection du diabète pour assurer la prise en charge efficace de la maladie, sachant que seules près de 3 pour cent des personnes atteintes du diabète sont détectés par les services existants dans la pays. Des associations comme l’AMADIA (Association Malagasy contre le Diabète), dont la lutte contre le diabète constitue le principal objectif, oeuvrent dans ce sens. Elles complètent ainsi les actions du Ministère de la Santé Publique qui sont essentiellement orientées vers la prévention des maladies non transmissibles en général, et du diabète en particulier.



Pour plus d'informations :
- Mme Malala Raminosoa, e-mail : raminosoav@who.int, Tél : +261320330314