La Région SAVA officialise un nouvel amendement du Dinam-paritra pour une filière vanille durable



COMMUNIQUE DE PRESSE

Sambava - 16 avril 2018


La préfecture de Sambava, la Région de la SAVA, le tribunal de première instance d’Antalaha et le Comité Régional de Lutte contre le Travail des Enfants officialisent ce jour le Dinam-paritra révisé dans la région SAVA et cela témoigne encore de la volonté de cette Région d’intensifier les actions d’éradication du fléau du travail des enfants, pour une filière vanille durable et promouvant le travail décent.

En effet, la région SAVA dispose de sa propre convention régionale ou « Dinam-paritra » qui est un ensemble de dispositions régissant la société et conçue par elle-même, mais néanmoins validée par la préfecture de Sambava et homologuée par le Tribunal de première instance d’Antalaha. Avec l’appui de l’Organisation internationale du Travail, par le biais de son projet OIT-SAVABE, le Dina a été mise en conformité aux principes des conventions internationales de l’OIT relatives au travail des enfants (Conventions n°138 et 182), ratifiées par Madagascar.
Un nouveau chapitre intitulé « travail des enfants » comportant trois articles a été ainsi ajouté dans le Dinam-Paritra d’origine qui renfermait déjà 44 articles et qui le fera passer à 47 articles, dont l’article 45 concerne l’âge minimum des enfants admis à l’emploi, l’article 46 touche les pires formes de travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement de la vanille et l’article 47 définit les mesures d’accompagnement pour l’élimination du travail des enfants.

La cérémonie officielle d’aujourd’hui a été honorée par la présence de M. Boniface Bemananjara, Préfet de Sambava, de M. Velomaro L’Faustin, Chef de région de SAVA, de M. Tomboson Sylvestre, Sénateur de Madagascar, de Mme .Mayou Manya, Présidente du Tribunal de première instance d’Antalaha, de M. Christian Ntsay, Directeur du Bureau de Pays de l’OIT pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles, de M. Joni Musabayana, Directeur de l’Equipe du Travail Décent de l’OIT pour l’Afrique orientale et australe et du Bureau de Pays de l’OIT pour Botswana, Lesotho, Afrique du Sud et Swaziland, des Chefs de district, des maires, des directeurs régionaux, des chefs d’entreprise, des responsables de groupements professionnels, ainsi que de plusieurs autres acteurs importants du monde du travail de la Région SAVA.
Dans son allocution, M. le Préfet a mis en relief la nécessité de consolider la sécurisation de la filière en mentionnant que l’apport de l’OIT consiste à contribuer dans ce domaine. M. le Chef de Région a remercié l’OIT pour les excellents appuis de l’OIT dans la promotion de l’emploi des jeunes et la lutte contre le travail des enfants. Il n’a pas omis de souligner l’efficacité de la collaboration entre la Région et le projet OIT-SAVABE qui a permis d’obtenir les résultats très satisfaisants sur la révision du Dinam-paritra.

M. Christian Ntsay, Directeur du Bureau de Pays de l’OIT Antananarivo, n’a pas manqué de féliciter la région SAVA pour cette avancée remarquable et a également remercié l’ensemble des partenaires, y compris le Département Américain du Travail (USDOL) pour son soutien à l’OIT afin de soutenir Madagascar dans ses efforts à promouvoir une filièrevanille durable et soucieuse des droits des enfants. Il a également souligné que la
promotion de ces droits et le commerce vont de pair et se trouvent au centre de ce processus de révision du Dina en insistant que les engagements des partenaires visent essentiellement à sécuriser cette chaîne d’approvisionnement par rapport aux marchés extérieurs requérant une observation stricte de l’application des Conventions 138 et 182 de l’OIT, vu les enjeux économiques et sociaux engendrés par la filière de la vanille pour Madagascar. Enfin, il a annoncé que la Région de la SAVA va bénéficier des appuis de l’OIT dans le domaine de la migration du travail, particulièrement en ce qui concerne la mise en place dans le pays des dispositifs visant à promouvoir un système de recrutement équitable en faveur des travailleurs et travailleuses domestiques.

M. Joni Musabayana, Directeur de l’EAT-Pretoria a déclaré la disponibilité des spécialistes placés sous sa responsabilité d’appuyer la région SAVA dans la mise en oeuvre des activités visant à promouvoir l’agenda du travail décent au bénéfice de la population de cette région.

*****

Pour plus d’information, veuillez contacter :
Emma Raboanaly, Assistante à la communication et à l’information publique du Bureau de Pays de l’OIT Antananarivo
Email : raboanaly@ilo.org – Tél : 00 261 34 05 102 55