Lancement de deux projets financés par le Fonds pour la Consolidation de la Paix (PBF) à Betroka

Betroka, 30 mai 2018


Le lancement officiel de deux projets financés par le Fonds pour la Consolidation de la Paix (PBF), à savoir (i) le projet d’ « Appui à la présence de l’Etat dans le Sud de Madagascar » (volet institutionnel), mis en œuvre par le PNUD et l’OIM, et (ii) « Appui aux mécanismes endogènes pour le dialogue communautaire et à l’amélioration des conditions économiques des populations vulnérables » (volet communautaire), conjointement mis en œuvre par la FAO, l’UNCDF, l’UNESCO et l’UNESCO, a eu lieu ce 30 mai 2018 à Betroka.

Le premier projet a pour objectif de contribuer au renforcement de la présence de l’État et à la restauration de l’État de droit dans les zones d’intervention, tandis que le second projet vise à instaurer le dialogue communautaire en réactivant des mécanismes endogènes, en renforçant les moyens de subsistance et en favorisant le changement de comportement en faveur de la paix. Ces deux projets contribuent à la réalisation du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix à Madagascar.

La cérémonie de lancement, qui visait à mobiliser les parties prenantes pour l’opérationnalisation des deux projets, a vu la présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, des autorités régionales et locales, du Coordonnateur résident et des Représentants des Agences du Système des Nations Unies concernés.

Pour assurer la mise en en œuvre de ces projets, une équipe conjointe formée par les 6 agences des Nations Unies impliquées s’installera à Betroka, dans un bureau commun dont les travaux de réhabilitation ont été finalisés récemment.