Les Coordinateurs du Cluster Nutrition formés pour la préparation et réponse aux urgences dans le Grand Sud



Taolagnaro, le 29 janvier 2019

Pour la première fois à Madagascar, l’Office National de Nutrition (ONN) et l’UNICEF, en partenariat avec le Global Nutrition Cluster(1), RedR-UK et l’Office d’Aide Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), organisent une formation des Coordinateurs du Cluster Nutrition pour la préparation et réponse aux urgences dans le Grand Sud.

A partir du lundi 28 janvier et jusqu’au 4 février 2019, les capacités en coordination des urgences des responsables Nutrition de l’ONN et du Ministère de la Santé Publique seront renforcées. La trentaine de participants viennent du niveau central ainsi que de trois régions (Androy, Anosy et Atsimo Andrefana) et de huit districts régulièrement touchés par la sécheresse (Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Bekily, Beloha, Betioky, Taolagnaro et Tsihombe). Des représentants du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes, de l’UNOCHA, du Programme Alimentaire Mondial et de l’UNICEF les accompagnent également.

A l’issue de cet atelier, facilité par des experts internationaux en matière humanitaire, les participants seront à même d’assurer une coordination plus optimale des intervenants en Nutrition et ainsi de mitiger les effets des urgences récurrentes sur les ménages en général et, plus particulièrement, sur les femmes et les enfants qui sont les premiers touchés par la malnutrition aiguë.

En effet, suite aux interventions d'urgence humanitaire réalisées dans le Grand Sud de 2015 à 2017, la situation s'est nettement améliorée dans certains districts grâce aux actions intégrées (nutrition, santé, eau, éducation, sécurité alimentaire, etc.) axées sur le relèvement rapide, la résilience et la protection sociale.

Cependant, les difficultés structurelles que rencontre le sud, l'absence de perspective à long terme de développement de la zone et l'occurrence plausible d'un nouveau phénomène El Niño, mettent en péril une fois de plus la situation nutritionnelle dans le Grand Sud.

Selon Christian Sokorokana, coordinateur de l’Office régional d’Atsimo Atsimo Andrefana, la formation lui a permis de se situer par rapport à nos pratiques habituelles dans la gestion d’un cluster face aux normes internationaux.

En 2018, les mauvaises conditions météorologiques ont entraîné une perte de production agricole. Par conséquent, le Grand Sud est en alerte selon le cadre intégré de classification de l'insécurité alimentaire. Au 4ème trimestre de 2018, le Système de Surveillance Nutritionnelle dans les 146 communes que comptent les huit districts concernés a révélé 18 communes en état d’alerte nutritionnelle et 22 en état d’urgence, le district d’Ampanihy restant le plus sévèrement touché par la malnutrition aiguë.

Cet atelier permettra donc d’assurer une préparation et réponse nutritionnelle adéquate dans le but ultime de prévenir des décès maternels et infantiles liés à la malnutrition.

*****

(1) Le Global Nutrition Cluster est un partenariat regroupant des ONG internationales, le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, des organisations des Nations-Unies, des donateurs et des particuliers. Il repose sur les principes d'égalité, de transparence, de responsabilité et de complémentarité