Message de condoléances du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies, suite au décès de M. Rasamoely Andrianirainy, membre de la CNIDH

Antananarivo, 4 avril 2019

C’est avec une immense tristesse que le Système des Nations Unies a appris la disparition lors d’une mission dans la zone de Satrokala (Ihosy), le lundi 01eravril dernier, de M. RASAMOELY Andrianirainy, Commissaire au sein de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH).

En cette douloureuse circonstance, le Système des Nations Unies exprime toute sa sympathie et adresse ses sincères condoléances à sa famille, à ses proches, à la CNIDH, à la société civile malagasy, et à tous ceux qui pleurent la perte de ce grand défenseur des droits de l’homme.

M. Rasamoely Andrianirainy qui a soutenu la cause des droits de l’homme avec dévouement aussi bien au niveau national qu’au niveau international, a été un modèle de courage, de conviction inébranlable, de justice, et de paix.

Il était un formateur en droits de l’homme, enseignant associé à la Faculté de Droit et Sciences politiques de l’Université d’Antananarivo. Il a fondé et dirigé la Confédération nationale des Plateformes en droits humains à Madagascar. Il a aussi servi comme correspondant à Mahajanga du Centre d’Information des Nations Unies (CINU) de 2000 à 2008. Il faisait partie du Comité de Rédaction des Rapports Initiaux et Périodiques de Madagascar sur les Droits Humains.

Il a dirigé la délégation des Organisations de la Société Civile (OSC) de Madagascar lors de plusieurs sessions du Comité des Droits de l’Enfant à Genève. Il a aussi été membre du Comité Africain des Experts sur les droits et le bien- être de l’enfant. A ce titre, il a contribué à l’Examen des rapports des Etats parties et des rapports alternatifs de la société civile relatifs au Comité Africain sur les Droits et Bien Être de l’enfant.

Je forme le vœu que son sens du sacrifice et son humilité inspirent les hommes et les femmes malagasy engagés dans le combat à continuer son travail pour une meilleure considération des droits de l’homme dans le pays.