Mettre en œuvre un Plan de Relèvement et Résilience face à la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar

Dans le but de contribuer à maximiser les efforts humanitaires entrepris dans le Grand Sud et assurer une transition compréhensive avec les actions de développement, le Bureau National de Gestion des Risques et de Catastrophes (BNGRC) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) organisera le 23 juin 2016 un atelier de Réflexion pour la mise en œuvre d’un Plan de Relèvement et Résilience face à la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar. L’atelier se tiendra dans les locaux du BNGRC et débutera à 9h.

Cet atelier s’inscrit dans la continuité de la concertation nationale tenue à Ambovombe en février 2016 pour la recherche de solutions durables aux problèmes récurrents du Sud.

Suite à l’impact déclenché par le phénomène El Nino à Madagascar et dans le cadre de la réponse d’urgence menée actuellement dans les trois régions les plus affectées du Grand Sud (Anosy, Androy et Atsimo Andrefana), il est vital dès à présent d’aborder les moyens de mener la phase de relèvement. Cet atelier de Réflexion pour la mise en œuvre d’un Plan de Relèvement et Résilience face à la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar tenu au BNGRC est une première étape du processus de réflexion visant à arriver à une compréhension commune sur les causes principales (structurelles) de la crise y compris à travers la documentation existante sur le Grand Sud, se mettre d’accord sur les besoins majeurs en relèvement , identifier, au besoin, d’autres types d’évaluations ou actions nécessaires pour combler les lacunes, et à élaborer pour le Grand Sud une ébauche d’un cadre de relèvement pour le moyen terme (jusqu’à 3 ans) en visant surtout les vulnérabilités structurelles ainsi que les aléas récurrents.

Les participants à ce premier atelier seront des acteurs humanitaires et de développement représentant le Gouvernement Central, les Agences du Système des Nations Unies présentes à Madagascar, les ONGs, les représentants de bailleurs de fonds, la Société Civile et l’Académie.

Les résultats des analyses réalisées lors de cet atelier au BNGRC seront affinées et validées à Ambovombe au mois de juillet avec les acteurs locaux concernés.

Le PNUD coopère avec des partenaires locaux et régionaux pour mieux reconstruire après des situations complexes et/ou difficiles. Son action porte sur la planification du relèvement rapide – qui aide à faciliter le passage du secours humanitaire à la reconstruction, et sur le relèvement à long terme, notamment le processus de retour au développement durable qui s’étend sur plusieurs années.


 

Source : PNUD Madagascar
Contact : Mme Nanou Fiankinana R., Mobile: 0321180960, E-mail: nanou.fiankinana@undp.org