Michel Saint-Lot, le nouveau Représentant de l’UNICEF à Madagascar prend ses fonctions

Antananarivo, 22 août 2018

Le nouveau Représentant de l’UNICEF à Madagascar, Monsieur Michel Saint-Lot, est diplômé en architecture et génie civil de la Faculté des Sciences d'Haïti. Il est titulaire de plusieurs certificats d’Etudes supérieures,  notamment de la Woodrow Wilson School of Public and International Affairs de l'Université de Princeton, du ministère de la Planification d'Haïti, l’organisation des Etats Américain et de l'Institut Latino-Américain pour la Planification Economique et Social (ILPES- Chili) en formulation et élaboration de projets, certificat en micro planification des infrastructures éducatives et de la carte scolaire (Mexique et Colombie) et en mobilisation des ressources pour les enfants, de l’Ecole Supérieure de Gouvernance de l’Université de Maastrich aux Pays-Bas. Monsieur Saint-Lot est en outre titulaire d'un certificat en développement du leadership du Judge Business School, de l’Université de Cambridge.

Michel Saint-Lot a occupé des postes de haut niveau pendant plus de 20 ans dans le secteur public en Haïti et à l'UNICEF. Il a aussi travaillé dans le secteur privé. Avant de rejoindre son poste à Madagascar en tant que Représentant, Monsieur Michel Saint-Lot a été le Représentant du bureau de l’UNICEF en Serbie depuis novembre 2013. De 2010 à 2013, il a été Représentant adjoint de l'UNICEF au Bangladesh. De 2004 à 2010, il a été Chef du bureau de terrain à Hyderabad en Inde, et Chef de bureau à Enugu au Nigeria de 2001 à 2004. De 1995 à 2001, il a été Conseiller principal pour l'eau et l'assainissement au siège de New York après avoir travaillé en tant que chef de l'eau et de l'assainissement au Mali 2 années auparavant. Il parle le Français, l’Anglais et l’Espagnol.

Le nouveau Représentant de l’UNICEF prend le relais de l’UNICEF à un moment où Madagascar va organiser ses élections présidentielles. Durant ces cinq dernières années, les interventions de l’UNICEF ont pu toucher les enfants dans tout le pays, avec un focus additionnel sur 9 régions cibles et sur la réponse aux enfants touchés par les crises humanitaires, en particulier dans le sud, mais aussi lors des cyclones ou épidémies.