Signature des Plans de travail conjoints "Santé" et "WASH"



Antananarivo, 6 mars 2017

Aujourd’hui s’est déroulée la cérémonie officielle de signature des Plans de travail conjoints entre le Gouvernement de Madagascar et le Système des Nations Unies, pour les volets "Santé" et "Eau, Assainissement et Hygiène (WASH)". Cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’UNDAF 2015-2019, pour une meilleure efficience de l’appui apporté au pays. 

Le Plan de travail conjoint du volet Santé signé ce jour découle de la politique nationale de santé et contribue à la mise en œuvre des objectifs du plan de développement de secteur santé (PDSS) 2015-2019. Ce plan pour 2017 requiert un montant de 27 974 745 USD pour faire face aux défis à relever en matière de santé. Actuellement, 17 895 345 USD sont disponibles. Les actions du Système des Nations Unies avec le Gouvernement pour ce volet de développement sont centrées sur :
- l’appui  à la formulation des principaux cadres programmatiques de développement à moyen et long terme du secteur;
- un accent particulier par rapport aux objectifs de réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile
- la mise en œuvre  des stratégies appropriées pour assurer le renforcement d’un système de santé intégré et le contrôle des principales maladies transmissibles comme la tuberculose et le paludisme, ainsi que l’amélioration de l’accès universel au traitement ARV dans les régions ciblées
- l’intensification des activités de réponses sanitaires à la crise alimentaire et nutritionnelle dans le grand Sud.

Le développement de la couverture santé universelle (CSU) en tant que réforme à mettre en place pour cheminer vers l’accès aux soins de l’ensemble de la population y est également mentionné.

En ce qui concerne le volet WASH, la contribution des Nations Unies est basée sur les résultats des différentes recherches et études menés en 2013-2015, combinées avec la capitalisation des bonnes pratiques sur le terrain.  Les cinq résultats attendus pour l’année 2017 sont :  

- Un meilleur engagement politique et une meilleure capacité à légiférer, planifier, budgétiser, coordonner, mettre en œuvre, suivre et évaluer les interventions WASH mises à l’échelle au niveau National et Régional
- L’utilisation d’eau saine et la pratique du lavage des mains avec du savon par les enfants et les familles au niveau des institutions communautaires ciblées renforcées à travers la promotion des bonnes manières d’hygiène et le développement des infrastructures  
- La demande des communautés ciblées pour un accès durable à des sources d'eau potable est en augmentation et satisfaite.
- Toutes les communautés cibles éradiquent la défécation à l’air libre et utilisent des installations sanitaires améliorées en combinaison avec des pratiques d'hygiène appropriées  
- Les populations affectées par les urgences ont accès à l’eau, à des installations sanitaires améliorées et aux pratiques d’hygiène appropriées.  

Pour 2017, les ressources financières nécessaires pour le volet WASH s’élèvent à 13 120 000 USD.

Rappelons que ces plans de travail conjoints constituent la contribution collective de l’ensemble du Système des Nations Unies pour répondre aux défis posés dans ces secteurs énoncés.

L’élaboration de plans de travail conjoints est une étape importante dans la marche vers l’initiative « Delivering as One » (DaO) ou « Unis dans l’action ». Depuis avril 2015, Madagascar a officiellement décidé de s’engager dans le DaO. Le Dao est une approche ayant pour objectif ultime d’avoir de meilleurs résultats des interventions, accompagnées par les agences des Nations Unies, à travers une meilleure division de travail, une meilleure complémentarité dans les actions.

*****

Contact presse :
- Mme Zoé Rasoaniaina, CINU  Tel: 032 07 466 69 Email : zoe.rasoaniaina@unic.org
- M. Matthew Conway, UNICEF Tel: 032 03 411 31 Email : mconway@unicef.org
- M. Mamy Ramparany, OMS Tel : 032 03 305 22  Email: ramparanym@who.int