Un tour d’horizon sur les capacités phytosanitaires de Madagascar – vers une meilleure protection des ressources végétales du pays




COMMUNIQUE DE PRESSE

Antananarivo, 09 août 2017

Le Ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Rivo Rakotovao, a ouvert hier l’atelier de deux jours consacré à la validation des résultats d’évaluation des capacités phytosanitaires à Madagascar. Cet atelier est l’aboutissement d’un travail mené par la Direction de la Protection des Végétaux (DPV) en collaboration avec les acteurs publics et privés nationaux concernés par le secteur phytosanitaire, avec l’appui des experts internationaux de la Convention Internationale pour la Protection des Végétaux (CIPV), dans le cadre d’un projet financé sur Fonds de Solidarité Africaine (ASTF).

Depuis janvier 2017, les parties prenantes concernées (ministères, opérateurs de marchés, chambre d’agriculture, douane, secteur forestier, chercheurs, etc.) ont entamé un processus d’évaluation des capacités phytosanitaires du pays, ainsi que des réflexions pour une nouvelle proposition de législation phytosanitaire (l’ancienne législation datant de 1986, devenue trop obsolète) et pour une stratégie de renforcement des capacités phytosanitaires adaptées au contexte et aux besoins de Madagascar.  Rappelons que le principal objectif de ces études consiste à prévenir l’introduction et la dissémination des organismes nuisibles pour protéger l’agriculture et assurer une meilleure sécurité alimentaire, permettre un développement économique grâce à l’accès aux marchés extérieurs des produits végétaux, et protéger l’environnement.

Le ministre Rivo Rakotoavao a souligné l’importance de la poursuite des travaux, et de mobiliser le grand public sur les efforts fournis afin de renforcer les activités phytosanitaires en vue de l’accroissement de la productivité et du commerce régional. Avec le concours des acteurs nationaux qui se sont pleinement approprié cette initiative, la FAO et la CIPV continueront à soutenir la réalisation des activités phytosanitaires suivant les priorités définies en accord avec le Gouvernement malgache. Il s’agira entre autres de la formulation des projets phytosanitaires découlant de la stratégie nationale, et de l’appui à la mobilisation de ressources en vue de leur mise en œuvre. L’objectif principal de la stratégie nationale est de rendre l’Office National de Protection des Végétaux (ONPV) pleinement fonctionnel afin de prévenir l’introduction et la dissémination des organismes nuisibles à Madagascar.

Un atelier est prévu pour le 21 septembre 2017 prochain afin de valider la proposition de nouvelle législation phytosanitaire.

*****

Contact: Volantiana Muriel Raharinaivo, Chargée de communications FAO, Volantiana.Raharinaivo@fao.org - +261320470819